dimanche 20 janvier 2019

Nouvelle table chauffante

Bonjour,

Certaines graines nécessitent, pour pouvoir germer et se développer, une température chaude. C'est le cas par exemple pour les légumes d'été comme les tomates, poivrons, aubergines, ... Ces plants ont besoin de températures de l'ordre de 25 à 30 degrés pour pouvoir se développer correctement.

Pour me permettre de produire ces plants, j'avais installé une table chauffante (voir dans cet article). L'inconvénient de cette première table chauffante était qu'elle était posée prêt du sol, et donc "accessible" aux différents nuisibles, comme les rongeurs, les escargots, ... J'avais donc en projet de faire une nouvelle table chauffante un peu plus pratique. C'est chose faite ! Voici à quoi elle ressemble.

La table en hauteur, avec les premiers semis (oignons de printemps)
La résistance qui assure le chauffage

Ma table chauffante est maintenant en hauteur (environ 80 cm). Les avantages sont :
- travail en hauteur, donc plus confortable (plus besoin de se baisser)
- protection contre les rongeurs : les pieds sont entourés de tubes PVC lisses, qui empêchent les rongeurs de pouvoir grimper !
- protection contre les limaces et escargots : j'ai mis une bande de cuivre (sous forme de ruban adhésif) sur chaque pied. D'après ce que j'ai pu lire ça et là, le contact du cuivre serait désagréable pour les gastéropodes, et les ferait rebrousser chemin ! Je n'ai pas la certitude que cela va fonctionner. Je vais tester cela.

Les pieds, avec tube de PVC, et bande de cuivre

J'en ai aussi profité pour apporter une autre modification : j'ai installé un deuxième thermostat, pour avoir deux zones distinctes, et donc deux températures de chauffe différentes. En effet, certaines graines ont besoin de plus de chaleur que d'autres. C'est le cas des aubergines et des poivrons. Je pourrai donc répartir les différentes plaques de semis suivant les besoins des plants à produire, sans avoir besoin de tout chauffer au plus fort.


Deux thermostats, pour deux zones de chauffe.
J'ai tout installé avec des boîtiers étanches, car tout peut être en contact avec l'eau. Et pour sécuriser encore plus l'installation, j'ai aussi installé une protection qui se déroule devant les boîtiers des thermostats (on peut la voir au dessus des boîtiers sur la photo).

A bientôt pour la suite

David



dimanche 6 janvier 2019

Bonne année 2019 :-(

Bonjour,

Je vous souhaite une très bonne année 2019.
J'espère qu'elle sera un peu plus clémente que la précédente ... avec un peu moins d'aléas climatiques.

Pour moi, elle ne commence cependant pas très bien : j'ai subi un cambriolage sur l'exploitation il y a quelques jours. Bilan : la porte du bâtiment forcée et endommagée (mais pas ouverte), et mon gyrobroyeur a disparu. Ça fait un peu mal de commencer l'année comme ça, et surtout de vivre avec la crainte que cela se reproduise. Il faut (essayer de) rester positif...

A très bientôt

David

dimanche 4 novembre 2018

Début novembre 2018

Bonjour,

Je trouve enfin quelques minutes pour donner des nouvelles ...

La saison estivale est maintenant loin, et le froid et les gelées ont fait leur apparition (encore -1,5° ce matin !).

Les productions de cet été ont été mitigées.

Ce qui a bien fonctionné :
- les tomates
- les oignons
- les salades
- la deuxième série de patates nouvelles
- les concombres
- les blettes
- les haricots verts

Ce qui a été moyen :
- les courgettes
- les aubergines
- les poivrons
- l'ail nouveau
- les betteraves
- les patates
- les patates douces

Les ratés :
- les courges
- les échalotes
- la tétragone
- les haricots beurre

Le bilan n'est pas très bon, mais pas catastrophique non plus. Trop d'eau en début d'année, trop chaud cet été, les conditions météo n'ont pas été idéales. Mais je m'estime heureux de ne pas avoir subi la grêle, comme d'autres producteurs de ma région. Le plus gros manque concerne les courges. En effet, en temps normal, ce produit permet d'assurer les ventes pendant tout l'hiver, et là, je me retrouve sans courge dès maintenant. Je n'en ai récoltées que 400 kg cette année (pour info, 3500 kg en 2015, 2000 kg en 2016, et 2500 kg en 2017). Et encore, vu la "catastrophe annoncée", j'ai refait un petit semis direct de potimarron début juillet, ce qui m'a permis d'en récolter un peu, environ 160 kg.

Maintenant, ce sont les légumes d'hiver qui ont la vedette ! Les poireaux, les choux, les (premières et tardives !) carottes.

Les premières (petites) carottes

Chou de Milan Gros des Vertus 

Chou de Lorient
A bientôt pour la suite

David


  

mardi 3 juillet 2018

Prometteuses tomates

Bonjour,

Quelques petites photos des tomates. La récolte s'annonce prometteuse ... en espérant que le mildiou ne vienne pas tout gâcher ! Pour le moment, ça va. Croisons les doigts.

J'ai commencé à en récolter quelques-unes, de la variété Glacier. Cette variété, originaire du nord de l'Europe, est très précoce. Son calibre est plutôt petit.

Paola (un hybride) 
Variété Beefsteak


Variété Cœur de bœuf

Variété inconnue !

Tomates cerises rouges variété Ciliegino

Les premières tomates ! (variété Glacier)

A très bientôt

David

lundi 11 juin 2018

Application web de prise de commandes

Bonjour,

Je trouve enfin quelques instants pour donner des nouvelles.

La saison redémarre, doucement. Il faut dire que la météo est particulièrement particulière ! Il faut s'adapter, mais ce n'est pas toujours facile. Et les cultures pâtissent de tous ces caprices météorologiques. La production est donc assez limitée pour le moment. J'espère que cela va s'améliorer.  Parmi les productions actuelles, les pommes de terre nouvelles ne sont pas une réussite. Le rendement est 3 à 4 fois inférieur à celui des années précédentes. Normal quand on se souvient qu'elles ont passé pas mal de temps sous l'eau. Pas top ! Les courgettes commencent à donner. Les salades sont plutôt très bien. Les tomates sont prometteuses ... (on va croiser les doigts).

Une grande nouveauté de ce début de saison : l'utilisation d'une application web pour les commandes de paniers. J'y pensais depuis un certain temps car la gestion de tableaux et de multiples mails devenait un peu pénible. J'ai testé plusieurs produits, des gratuits, qui ne correspondaient pas à mes besoins, et un payant, celui que j'ai retenu. Ce produit se présente sous la forme d'une application web. L'avantage, c'est qu'il a été développé pour un maraîcher. Et il correspond exactement à mes besoins. Ce produit, c'est CyberLégume ! J'ai eu l'occasion d'échanger avec le développeur de cette application, et le courant est très bien passé. J'ai donc choisi de l'utiliser. Le gros avantage, c'est que le produit est très très intuitif, très bien pensé, et avec une ergonomie géniale (et c'est l'ancien développeur qui parle !). Vraiment top ! Côté client, la prise de commande est super facile (depuis ordi, tablette, mobile). Et de mon côté, la gestion des ventes est grandement simplifiée.


Les retours clients sont très positifs. Ils mettent en avant la simplicité d'utilisation. Je suis donc très content de mon choix.

A très bientôt pour la suite,

David

lundi 9 avril 2018

Saison 2018 - Des débuts difficiles

Bonjour,

Quelques photos des parcelles en ce début de printemps très (trop !) pluvieux...
Certaines cultures ne vont pas survivre à cet excès d'eau (je pense aux échalotes par exemple).


Les cultures dans une des serres !

Quelques cultures en plein champ !

Même la serre de plants est sous l'eau !!

Le cumul des précipitations est un peu élevé. Les quelques jours de beau temps n'ont pas suffit à assécher les parcelles. La moindre nouvelle pluie fait remonter le niveau, toujours plus haut ...
Et les prévisions de la semaine ne sont pas très réjouissantes :-(

A bientôt

David



mardi 27 février 2018

Début de saison 2018

Bonjour,

Presque 8 mois depuis ma dernière publication …  Le temps passe si vite, et il y a tellement de choses à faire. Je profite de cette période un peu creuse pour donner quelques nouvelles.

La saison 2017 est maintenant terminée. Elle s'est plutôt bien passée, avec ses réussites, et ses échecs. Côté échec, les patates douces, qui n'ont rien donné du tout. Les plants n'étaient pas très jolis, et je n'ai pas réussi à mener cette culture de la meilleure manière. Je vais retenter cette année, avec des quantités moins importantes (il ne faut pas rester sur un échec!). Semi-échec pour les poireaux. Les plants étaient très jolis, mais les conditions météo au moment de la plantation ont été préjudiciables à la bonne reprise des plants. En effet, de fortes pluies fin juin ont en partie inondé mes parcelles (poireaux, mais aussi courges et tétragone). Au final, il y a eu moins de poireaux que prévu.
Côté réussite, pas mal de choses : les pommes de terre primeur, les courges, les salades, les oignons, les courgettes.

La saison 2018 démarre avec quelques « complications climatiques » ! Beaucoup de pluie, donc inondation ! Et ces derniers jours, c'est grand froid ! Tout cela risque de me faire prendre un peu de retard dans la mise en place des cultures.

Un peu (trop) d'eau !

Les cultures qui sont déjà en place sont peu nombreuses : l'aillet et les premières pommes de terre primeur (variété Anaïs). J'ai aussi tenté quelques salades dans une serre.
J'ai préparé quelques semis sur table chauffante : des salades, des choux raves, des oignons, du mesclun. Tout ça va devoir être mis en place bientôt.

Mesclun : mizuna verte

Mesclun : moutarde japonaise Osaka

Mesclun : mizuna rouge


Autres plantations de ce début d'année : des arbres fruitiers, plus précisément des pommiers. J'ai choisi les variétés suivantes, pour leurs fruits, mais aussi pour leurs pollinisations croisées : Belle de Boskoop, Melrose, Reineitte grise du Canada, et Reine des reinettes. Une partie de ces arbres a été installée au milieu d'une de mes parcelles de culture, mes premiers pas dans l'agroforesterie !

Des pommiers

D'autres pommiers, au beau milieu des futurs légumes !


A très bientôt pour la suite (pas dans 8 mois, promis!)

David